Confiture de pastèque

recette - Confiture de pastèque
Confiseries Moyen
Pour : 4 personnes
Préparation : 12 mn
Repos : 2 mn
Cuisson : 4 mn
La confiture de pastèque n’est pas réalisée avec la pastèque rouge d’été que nous connaissons tous. L’intérieur est blanc et on ne la trouve qu’entre novembre et décembre. Elle est devenue rare mais on tombe sous le charme dès la première cuillère.

Ingrédients

  • 1 pastèque à confiture - (env 4 kg)
  • sucre en poudre - 45g de sucre pour 55g de pastèque
  • 2 citrons - non traités
  • 1 orange - non traitée
  • 1 gousse de vanille

Préparation

1 Couper la pastèque en tranches. Oter l’écorce et couper la chair en petit dés. Couper les agrumes en fines tranches avec leur écorce.
2 Peser la chair de la pastèque et peser le sucre nécessaire à la réalisation de la confiture. Mélanger dans un grand saladier la chair de pastèque, le sucre, les rondelles d’agrumes et la gousse de vanille coupée en petits morceaux. Couvrer et laisser macérer à température ambiante pendant 12 h.
3 La pastèque va rendre de l’eau et baigner dans son propre sirop. Verser le tout dans une bassine à confitures et portez à ébullition. Faites cuire jusqu’à ce que la pastèque devienne translucide. Il faut que la préparation atteigne 105 ° C, ce qui peut prendre de 2 h à 4 h.
4 Tout dépend de la teneur en eau de la pastèque, qui varie beaucoup. Écumer. Remplisser les pots et refermer-les. Retourner-les jusqu’au complet refroidissement.
Mon carnet de recettes

Ajouter cette recette à votre carnet iTerroir, et enregistrez des notes personnelles

Me connecter Créer mon compte utilisateur gratuit iTerroir

Vos avis et commentaires

D'autres recettes du terroir à découvrir

Macarons

Macarons

chezmamygigi

23/02/2018

Proposé par

_mgl5155

eric

j’ai toujours porté en moi le bonheur et la fierté de vivre dans cette belle région qu’est la Provence-Alpes-Côte d’Azur…

Qui peut dire le contraire en admirant les eaux bleues de la Méditerranée et les calanques ombragées par les branches odorantes des pins où chantent les cigales?

Qui peut dire le contraire en contemplant, dans l’arrière-pays, le moutonnement argenté des oliviers sur les collines et les immenses champs de lavande où, sagement alignées, ces jolies gerbes de fleurs si parfumées attirent tant d’abeilles et…de touristes photographes ?

Mais cette région, il ne faut pas seulement l’admirer, il ne faut pas seulement la humer, il faut également la goûter !

Consulter son profil et ses recettes

Cuisine rustique

50 quiz du terroir

Livrets recettes

 

 
 
Facebook Pinterest

POPUP

Connexion iTerroir

J'ai oublié mon mot de passe
Je n'ai pas reçu les instructions de confirmation de mon adresse email

Je crée mon compte iTerroir

Informations de connexion à iTerroir

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir le meilleur service. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez leur utilisation